Archive | Une naturelle à l’honneur RSS feed for this section

Une naturelle à l’honneur: Franchesca

20 Nov

Où vis-tu?

Je suis de la Floride du sud mais je vis actuellement dans la ville de New York City avec mon petit ami et nos deux chiens.

 

Depuis combien de temps es-tu naturelle? 

Depuis 2003, soit 7 ans

 

Pourquoi as-tu commencé cette aventure?

J’avais de grosses casses provoquées par des colorations et des défrisages. J’ai commencé à chercher des solutions. Je n’avais plus les sous pour continuer à me les défriser toutes les 6 semaines du coup je suis devenue naturelle car c’était plus sain et plus économique.

 

Comment? 

J’ai transitioné avec des tresses et des nattes et j’ai finalement tout coupé et j’ai porté un petit afro 6 mois. Ensuite, j’ai commencé mes locks avec des comb coils.

 

As-tu été soutenue?

Ma mère avait du mal au début mais maintenant elle aime mes locks. Quelques personnes de ma famille me taquinaient au début mais aujourd’hui elles jalousent ma longueur.

 

Que représentent tes cheveux pour toi aujourd’hui?

Mes cheveux sont uniques et me rendent fière. J’aime ma longueur et la versatilité de mes locks. J’aime prouvé aux autres que les locks peuvent être superbes, versatiles et surtout professionelles.

 

Quelle est ta routine?

Je lave mes cheveux toutes les 2 ou 3 semaines et les retwiste avec le gel de Organic Root  Stimulator loc. J’utilise aussi la crème à l’huile d’Olive de temps en temps pour éviter qu’ils ne se dessèchent..

 

Quels sont tes trois produits préférés? détestés?

J’aime les produits Organic Root Stimulators et ceux de Jamacian Mango and Lime. je n’utilise plus de produits tels que le gel Pro-style ou des gels contenant de l’alcool: ils laissent mes locks sèches et laissent des résidus.

 

Quelle est la meilleure chose que tu aies fais à tes cheveux? la pire?

Devenir naturelle a été la meilleure chose que j’ai pu faire. Ils n’ont jamais été en meilleure santé que maintenant. La pire chose a été de défriser tout en colorant mes cheveux. Mes cheveux cassaient continuellement et étaient toujours secs.

 

Ta coiffure préférée? 

J’aime les boucles. J’aurais aimé que mes locks soient bouclées tout le temps.

 

Un dernier mot?

Suivez moi sur twitter, via mon blog ou via ma chaîne Youtube!

http://blog.franchesca.net

twitter.com/chescaleigh

youtube.com/chescaleigh

youtube.com/chescalocs

http://www.franchesca.net

youtube.com/chescaleigh

Une naturelle à l’honneur: Ti-chou

13 Mai

Où habites-tu ?

J’habite actuellement à Paris, plus exactement à Porte de Bagnolet,  dans un quartier sympathique, très cosmopolite et surtout VIVANT !!!

Depuis combien de temps es-tu naturelle ?

j’ai commencé ma transition le 26 février 2006, et j’ai big chopé le 17 aout 2007 à 10h30 précise,c’est ma mère qui a coupé ce qui me restait de cheveux défrisé,  !! Je suis donc naturelle depuis cette date là.
il est vrai qu’au début me voir avec mes cheveux court sans de réelle forme, ça me faisait bizarre. puisque j’étais défrisé depuis l’age de 9 ans environ…
après le big chop, je suis allée chez la coiffeuse pour obtenir un TWA un peu plus stylé.. …ça c’est mon coté fi-fille qui ressort, car la coupe à la garçonne me faisait un peu drôle ; Mais bizarrement tous mes amis , mes proches ont tous employés la même expression pour définir ma nouvelle tête..
Et la phrase en question c’était : « eh bien c’est VRAIMENT Toi ». Comme quoi on se projette parfois sur des styles, qui ne nous ressemble pas…
Pourquoi as-tu commencé cette aventure ?Comme beaucoup de naturelle, j’ai constaté depuis quelques années que mes cheveux se cassaient, et tombaient sans cesse, avec un début d’alopécie sur les tempes et le haut du crâne… Je ne peux pas dire que j’étais une accrocs du défrisage, car je n’aimais pas la sensation de brulure au moment du défrisage, ça m’a toujours paru anormale de devoir subir ça pour obtenir cette effet « lissé »…et plus que tout je suis une paresseuse et les nombreux soins chez le coiffeur, les repousses à refaire, et bien tout ça n’a fait que contribuer à ma recherche d’une autre solution…plus saine et bcp moins contraignante.

Comment ?
Quelle bonne question !! Lorsque j’ai constaté la perte et l’alopécie partiel, je me suis dit je ne me défriserais plus, et vue que je n’allais pas beaucoup chez le coiffeur, en ce temps là parce j’avais toujours la sensation au sortir de m’être fait « plumer »… j’ai cherché des alternatives… Je me suis dit que j’allais reprendre le défrisage « à chaud » car beaucoup moins agressif pour le cuir chevelu, mais voilà le fait de devoir défriser  tous les mois, m’enchantait pas… Et je suis donc restée sur cette idée là.Puis un jour, j’ai  cherché sur internet, l’origine du défrisage ….et j’ai continué à chercher des infos sur le soin,et  les coiffures.

Mais sur le net,on trouve tout, n’est-ce pas ? ou enfin presque tout, partant sur cette idée j’ai recherché les mêmes infos en rajoutant le mot « naturel » !!Et voila que je tombe sur plusieurs sites,  albums, puis forums auquels je me suis inscrites.. et j’ai commencé à lire tous ce que je pouvais, les articles sur la transition, je regardais beaucoup et régulièrement les albums des nappys, puis les vidéos….je me suis en quelque sorte  «  »nourris » » intellectuellement, et cela m’a permis de faire sauter une à une les croyances que l’on m’a inculquée enfant.. J’apprenais à m’occuper de MOI. Se coiffer avec les cheveux « grainés » c’est Possible !!!

As-tu été soutenue dans ta démarche ?
Je n’ai parlé à personne de mon intention de couper, pourquoi car dans l’imaginaire la femme se doit d’avoir les cheveux long et volant au vent, le cheveux long est le Symbol de la féminité, mais est-ce vrai ?

donc je n’ai pas parlé du fait de couper dans 1er temps, mais j’ai laissé entendre à tout le monde, que je souhaitais arrêter le défrisage et revenir naturelle.. Ce qui est le plus drôle dans mon histoire, c’est que pour tout le monde etait ok sur le fait d’avoir une démarche naturelle, mais personne ne sait poser les questions du comment ?  mais avant elle n’était pas naturelle ? et naturelle en faisant quoi ?
puis  quand j’ai big chopé et que ma famille, mes amies m’ont vu un jour  à la coupe « garçonne » comme on dit !! J’ai eu beaucoup de question, du style: pourquoi tu as coupé , moi aussi je rêve de le faire, mais je ne sais pas comment ? pourquoi arreter le défrisage pour une coupe qui n’est  pas « présentable » ? pourquoi le défrisage est nocif ? ou j’ai pris une idée pareille etc ? bref ça leur a posaient question.Mais la coupe garçonne peut être extrêmement sexy, et moi qui suis coquette comme un paon, j’ai joué sur ça en mettant en exergue la masculinité et la féminité.. J’ai vraiment aimé cette période là, je me suis vraiment amusée…ça a été aussi la periode, ou ma famille, mon entourage m’ont beaucoup observé à savoir si j’allais m’en sortir…  j’ai mis un point d’honneur à ne pas être trop vaindicative, ou revancharde, en parlant des cheveux ou des soins à leur apporter, parce que je me suis vite rendu compte, que lorsque je parlais des cheveux naturel et du défrisage j’avais une légère tendance à me placer en donneuse de leçons, « porteuse de la bonne parole »….. mais  personne n’aime recevoir de leçon !! j’ai donc arrêté cette attitude là  et j’ai fait attention a avoir un look soigné, aussi soigné que du temps ou je me défrisais…
J’ai changé de tête régulièrement , de style etc, et puis voilà  ça a du être suffisant car ma soeur est devenue à son tour naturelle.. ma mère à fait plusieurs transitions sans succès; car pour elle sa difficulté est d’arriver à se coiffer avec son l’arthrose aux bras et mains, c’est pénible pour elle.. Elle pourrait arborer un superbe TWA mais elle ne veut pas couper ses cheveux….. mais je ne désespère pas ça viendra un jour, peut être que passer le pas pour une personne senior est bcp plus difficile que pour quelqu’un de plus jeune.

Quels sont aujourd’hui les rapports que tu entretiens avec tes cheveux ?
c’est parfois à l’amour/ à la Haine, mais je les aimes beaucoup mieux.

Quelle est ta routine ?
je n’ai pas a vraiment dire une routine, car je suis une paresseuse sans nom
mais je mets un point d’honneur a faire un low-poo, un bain d’huile, un masque toutes les semaines, et une brumisation matin et soir c’est tout.

Quels sont tes 3 produits adorés et détestés ?
adorés, mes beurres maison (karité, cacao, mangue)
mon masque : au rhassoul
mon shampooing : revlon (le rouge)
ma lotion glycérine

le produit que je n’apprécie plus du tout, c’est le défrisant,et autre clone (texturizer) et les produits siliconnés

Quelle est la meilleure chose que tu aies fait à ta chevelure? La pire?
il va s’en dire que lâcher le défrisage et sa spirale infernale, est la meilleure chose que j’ai faite, et ma tête m’en remercie tous les jours
la pire des choses, a été de continuer une routine qui m’a été imposé jeune, (le défrisage à chaud puis à froid ) et d’accepter par croyance et par manque d’information, de courage aussi  que mes cheveux étaient ingérable!

Ta coiffure préférée ?

comme toutes les paresseuses celle qui me demande un minimum d’effort, ça va de l’afro couette, afro tiré, et deux grosses tresses.

Un dernier mot ? Yes We  CAN !!!

Pour suivre Ti-Chou c’est par ici:


Une naturelle à l’honneur: Redécouverte

20 Avr

Où habites-tu ? Je vis aux Etats-Unis.

Depuis combien de temps es-tu naturelle ? Je suis naturelle depuis le 29 septembre 2006. Dans 2 jours, j’entre dans ma cinquième année et je n’aurai jamais cru y arriver!

Pourquoi as-tu commencé cette aventure ? Je suis devenue naturelle par circonstances. Quand j ai quitté Boston pour l’Indiana, soudainement je ne trouvais pas un endroit pour continuer mes défrisages. Après beaucoup de mal, j’ai enfin trouvé une coiffeuse hélas, elle changeait tout le temps de poste. Cet été là, je me suis dit soit je dois apprendre à me défriser toute seule ou bien trouver une autre solution. J’étais partie au Zimbabwe pour voir mes parents et j’ai eu le choc culturel qu’il me fallait. Plusieurs personnes portaient des tortilles et des vanilles, d’autres des locs et je n’en revenais pas. Je regardais beaucoup la télévision sud-africaine et lors de la compétition Nokia, une des finalistes avait la boule à zéro. Je leur enviais et je me disais bien que moi je ne pouvais franchir ce pas. Un mois s’écoule et une amie m’envoie ses photos de mariage où elle arborait un afro tiré. Elle était si belle. Ma décision était prise. Je lui ai envoyé un long email et je lui ai demandé des conseils. Elle m’a dirigé vers des forums francophones et anglophones. Quelques jours avant de repartir aux Etats- Unis, ma petite sœur avait repris ses cours et je lui avais demandé de m’amener des magazines. Elle me rapporta le magazine Elle Girl de Juillet 2006. En parcourant les pages, mon cœur a arrêté de battre un instant en voyant le titre « The look of the moment : afros ». Il y’avait un article intitulé « Going natural » où une jeune fille Tanesha Smith racontait son retour au naturel. Je l’ai relu récemment via Google Books et j’étais très émue. En lisant son histoire, je croyais qu’on avait été séparé à la naissance : on avait les mêmes frustrations, problèmes et dilemmes. Ma décision était prise.

Comment ? Mon dernier défrisage était en juillet 2006. J’ai fait des tresses que j’ai gardé pendant un mois et demie. Au lieu de faire une retouche, j’ai fait un big chop. Je voulais apprendre vite a m’occuper de mes cheveux.

As-tu été soutenue dans ta démarche ? Alors là, pas du tout ! Tout le monde croyait que j’étais folle et me mettait en garde contre les américaines. On me disait qu’elles pouvaient être naturelles car elles ont des ancêtres blancs ou indiens. Jusqu’à présent je reçois fréquemment des critiques.

Quels sont aujourd’hui les rapports que tu entretiens avec tes cheveux ? Je les adore. Depuis j’ai essayé de lockser à plusieurs reprises mais je n’arrivais pas à m’y faire à l’idée que je ne pourrai plus toucher mon afro. Je fais fréquemment des cauchemars qu’on me défrise les cheveux et je me réveille en sursaut, heureuse de constater que mes cheveux sont bels et bien intacts.

Quelle est ta routine ? Je fais un bain d’huile avant le shampoing, ensuite je me lave les cheveux , utilise un après-shampoing, un lait pour les cheveux, un beurre et voilà

Quels sont tes 3 produits adorés et détestés ? Mes 3 produits adorés sont le hair milk de Karen’s Body Beautiful , le sapote and castor oil de Anita Grant et le ucuuba pomade de Sheabutter cottage. Ce fut assez dur de choisir comme j’aime plusieurs produits. Mes produits détestés sont parfumés au citron ou bien à l’orange comme je suis allergique à ces huiles essentielles en particulier.

Quelle est la meilleure chose que tu aies fait à ta chevelure? Aller au naturel
La pire? Pour le moment rien…

Ta coiffure préférée ? les afro-tirés
Un dernier mot ? Merci beaucoup pour cette opportunité. Ce fut un honneur !!

Sites où la trouver: http://public.fotki.com/redecouverte/

www.mwatum.com

http://www.facebook.com/pages/Coup-de-Coeur/196395079846

Une naturelle à l’honneur: Mooks

13 Avr

Où habites-tu?
Je vis aux Etats-Unis dans la région de Philadelphie.

Depuis combien de temps es-tu naturelle?
Je suis totalement naturelle depuis avril 2009. J’ai fait une longue transition de 2 ans parce que je voulais maintenir une certaine longueur et j’ai juste égalisé mes pointes au fur et à mesure que mes cheveux poussaient.

Pourquoi as-tu commencé cette aventure?
Principalement parce que j’étais fatiguée de défriser mes cheveux.
Je suis assez douée avec les cheveux, les miens et ceux des autres aussi, je ne vais généralement pas dans des salons de coiffure. Mes cheveux ont poussé et ont atteint mes épaules. Il est alors devenu compliqué de gérer mes racines.
Après avoir été brûlée chimiquement par des coiffeurs professionnels de salon, j’ai décidé que je devrais cesser d’utiliser de produits défrisants et porter ma texture naturelle.

As-tu été soutenue?
Mon plus grand soutien est venu de mon meilleur ami et de mon mari. Ils m’ont tous les deux beaucoup encouragée et étaient très excités de voir le résultat final. Ils n’ont jamais eu de commentaire négatif que d’autres avaient car tout le monde n’était pas contents de mon choix. Et ils m’ont permis de garder en tête, le résultat final que je souhaitais obtenir les fois où j’ai pensé à abandonner pour redéfriser mes cheveux.

Tes cheveux signifient quoi pour toi  aujourd’hui?
Je les porte avec fierté comme un symbole de la beauté naturelle et comme un symbole de force. J’encourage les autres à accepter leur texture naturelle et à éliminer les produits défrisants qui sont chimiques.

Quelle est ta routine?
Je me concentre sur l’hydratation. Je fais beaucoup de soins et particulièrement avec des huiles, des massages de mon cuir chevelu. Je m’oblige à attacher mes cheveux pendant la nuit et je sèche mes cheveux au sèche-cheveux quand je fais des styles plus originaux que d’habitude.
Je garde mes pointes bien hydratées et je n’ai jamais mis trop de tension sur mes tempes.

Quels sont tes 3 produits adorés ?détestés?
Mes préférés: 1. Bee Mine Luscious 2. Bee Mine Bee•U•ti•ful Deep Conditioner 3. Bee Mine Curly Butter
Les détestés : les produits riches en protéines, je ne peux pas utiliser de traitements à la mayonnaise et je ne peux pas utiliser de soins protéinés comme apHogee

Ta coiffure préférée? Les tresses et les vanilles

Un dernier mot?
Je vous encourage à vous documenter au maximum sur les cheveux et leur santé.
J’aimerais voir davantage de femmes qui s’aiment naturellement au lieu de courir après des  idéaux que nous voyons dans de nombreux films et magazines.

Nous sommes toutes belles à notre façon et nous devons le montrer.

website:
http://www.youtube.com/user/ladyair22
http://fotki.com/Mooks-hair

Une naturelle à l’honneur: Long hair don’t care

26 Nov

Où habites-tu? Je vis dans la région des Rocheuses aux États-Unis.

Depuis combien de temps es-tu naturelle? En fait, je ne suis pas encore naturelle. C’est-à-dire que je ne me considère pas en tant que telle car mes longueurs sont toujours défrisées (même si je n’ai pas défrisé mes cheveux depuis le 1/3/09). Je suis dans mon 19ième mois sans défrisage.

Pourquoi as-tu débuté cette aventure?  Comment? J’ai décidé peu après mon dernier défrisage, l’an dernier que je n’allais pas me défriser à nouveau pendant au moins 18 mois alors j’ai arrêté ces traitements chimiques. Jusqu’à présent, je n’ai pas eu l’envie de me défriser. J’ai réalisé une transition de Janvier 2007 à Juillet 2008 mais elle a échoué.

Pour moi, attendre une longue période avant de redéfriser mes cheveux constituait une façon de transitionner mais j’ai déjà échoué une fois. Il me faudra bien un jour prendre la décision de couper les mèches défrisées mais à ce stade je me sens bien avec mes cheveux.

As-tu été soutenue? En tant que blogueuse et détentrice d’un espace Youtube, le support pour moi a été inimaginale! Les femmes ici,  la communauté noire en ligne addict aux cheveux est tout simplement incroyable! Peu importe ce qui s’est passé ou ne s’est pas produit s’agissant de mes cheveux, mes lecteurs et les abonnés à ma chaîne Youtube sont TOUJOURS à 2000% de mon côté!

Dans ma vie personnelle, mes filles sont naturelles et je leur ait expliqué en quoi mes cheveux étaient différents des leurs (elles ne n’ont jamais vu me faire un défrisage). Elles veulent que je porte « mes vieux cheveux en arrière (parties défrisées) » et que je porte des coiffures comme elles!

Mon mari est ok avec ce mes choix tant que aussi longtemps que je ne coupe pas tout d’un coup LOL En ce qui concerne, toutes les autres personnes qui m’entourent tout … Je m’e fiche de ce qu’ils pensent:)

Qu’est-ce-que tes cheveux  signifient pour toi aujourd’hui? J’ai toujours pensé que la façon dont nous, les femmes noires, portions nos cheveux était une réelle forme d’expression. Je recherchais d’anciennes photos récemment et même si j’ai toujours cru au fil des années que je connaissais mes cheveux, je n’avais jamais imaginé ça !
J’ai porté beaucoup de différentes coiffures bouclées pour dissimuler mes longueurs défrisées et mon mari a fait un commentaire récemment auquel j’ai répondu « c’est pourquoi j’aime mes cheveux comme ça! Zéro soucis, tout comme mon humeur ces jours-ci!  »

Quelle est ta routine? J’adapte ma routine en fonction des besoins de mes cheveux. Ma routine de soins capillaires est affichée ici sur mon blog et je tente de l’actualiser régulièrement.

Quels sont tes 3 produits préférés?détestés? Mes produits  préférés sont les suivants:
1. Cholestérol LeKair Plus
2. Moisture Maniac Conditioner (même si je pense à le remplacer …)
3. L’huile de coco non raffinée

Je n’ai pas de produits déteésts! Un petit nombre de produits que j’ai essayé ne m’ont pas plut : Elasta QP, Pantene Relaxed & Natural hair mask, Pantene Cassia shampoo, Hollywood Beauty Olive Cream…
Quelle est la meilleure chose que tu aies faite pour tes cheveux?
La meilleure chose que j’ai fais pour mes cheveux ce sont des égalisations régulières. Ma philosophie pour mes cheveux, c’est que puisque mes extrémités sont la partie la plus ancienne de mes cheveux, ce qui les rend plus faibles, donc ce sont les parties les plus sensibles à la casse. Qu’est-ce cette petite coupe fait ? C’est comme si elle rajeunissait mes cheveux. Ils sont alors plus frais, plus forts et plus résistants. Pour moi, les garder « jeunes » c’est une meilleure garantie de garder mes longueurs.

La pire? Ne pas couper mes cheveux a été la pire chose que j’ai faite. Il m’a fallu environ 3 ans pour comprendre cette réalité. Trois années d’expérimentation sur ma propre tête !

Quelle est ta coiffure préférée? À l’heure actuelle, j’aime mon afro travaillé! J’ai fait l’expérience récemment avec différentes tresses et rouleaux pour obtenir des effets différents.

Un dernier mot? Merci beaucoup pour m’avoir donner l’opportunité de m’exprimer et pour aider à passer le mot au sujet des cheveux crépus!

Son blog: http://www.longhairdontcare.net/

%d blogueurs aiment cette page :