Archive | Discussions RSS feed for this section

Quel a été le plus joli compliment qu’on vous ait fait sur vos cheveux?

12 Déc

Un jour où je n’étais vraiment pas satisfaite de ma coiffure, une connaissance m’a dit « C’est incroyable comment tes cheveux brillent! » Alors celle là, je ne m’y attendais vraiment pas! Mes cheveux ternes brillent???! Ce n’était pas un compliment sur la coiffure elle-même, mais sur l’aspect général de mes cheveux. Moi qui ait toujours trouvé mes cheveux pathétiquement ternes et ce jour là particulièrement sans saveur, j’étais comblée!

Sa réflexion m’a mis le sourire aux lèvres pour le reste de la journée et tout d’un coup, j’ai même réussi à trouver ma coiffure superbe!

Et vous, quel a été le plus beau compliment qu’on vous ait fait sur votre chevelure?

Publicités

Le rétrécissement

19 Nov

Un phénomène tout bête qui nous fait nous arracher les cheveux. Cette photo a été prise après le shampooing. Quand on devient naturelle, il faut être préparée à cela et surtout l’accepter ce qui n’est pas si facile au quotidien.

Mes cheveux peuvent rétrécir jusqu’à présenter seulement 1/4 de leur longueur réelle. Sur une bouclette c’est tout mignon mais sur toute la tête: bonjour la catastrophe! C’est rageant mais j’ai réussi à enrayer au maximum ce phénomène en hydratant sans cesse mes cheveux et en les soignant convenablement.

Aujourd’hui, il ne s’agit plus d’un problème mais d’une spécificité de mon cheveu. Je l’accepte et désormais, dès que je touche mes cheveux, je tiens compte de cette caractéristique qui leur est propre.

Mes solutions pour palier au rétrécissement?

– Le démêlage est toujours effectué en douceur

– J’accepte l’idée que j’aurais toujours quelques noeuds par ci par là: aussi, je les laisse ou les coupe aux ciseaux sans essayer de les démêler au peigne. Je me dis souvent en rigolant qu’un certain quota de noeuds est nécessaire car au naturel c’est comme cela que mes cheveux se sentent le mieux

– Je réalise tout en sections en général pour m’éviter des arrachages inutiles

– Je ne laisse jamais mes cheveux libres après le shampooing mais je les natte pour le séchage

– Je les nourris beaucoup avec des huiles

Et vous le rétrécissement, est-ce un problème? Comment le gérer vous?

La glycérine et vos cheveux

18 Sep

Connaissez-vous la glycérine? Non?

Cette substance est reconnue en soin de la peau pour ses qualités hautement hydratantes, la glycérine aurait un effet repulpant sur nos boucles. Dérivée d’une huile végétale, la glycérine est fréquemment utilisée dans l’industrie cosmétique pour ses propriétés réhydratantes et émollientes. Elle est fréquemment utilisée dans les sprays des naturelles pour réhydrater leurs chevelures…

En me coiffant il y a quelques jours et en appliquant un produit sur mon cuir chevelu, j’ai été confrontée à une réalité que je maîtrise désormais mais qui me surprend toujours autant: mes cheveux détestent la glycérine. En effet, le produit appliqué sur mon cuir chevelu (non pas sur mes cheveux pourtant!) en contenait et j’ai regretté de l’avoir utilisé.

La glycérine dont raffolent les autres naturelles, n’est absolument pas adaptée par mes cheveux. Elle les rend poisseux, mousseux, indémêlables, les tasse horriblement et ce même en infime quantité. Au premier abord, la glycérine à tendance à adoucir mon cheveu, à le ramollir mais il perd en vigueur, en structure et ma chevelure se tasse inexorablement. Les lotions, les crèmes, les sprays..me concernant ils ne doivent absolument pas renfermer ce produit et je suis très attentive à cela. Ma chevelure a drastiquement changée quand j’ai arrêté d’en utiliser. Elle est devenue plus forte comme si elle avait regagné en structure.

J’ai lu quelque part que si la glycérine excédait 5% du contenu total du produit, elle avait tendance à attirer elle-même l’humidité, à absorber et retenir celle qui était nécessaire à nos cheveux. Sur ma chevelure, ce postulat est vérifié mais même quand elle est présente en des proportions inférieures à 5%.

Et vous, fan ou pas fan de la glycérine?

Au secours! Je ne sais plus gérer ma chevelure…

15 Sep

Avez-vous déjà eu envie de tout arrêter? Je veux dire d’en arriver à un point ou vous n’arriviez plus à gérer votre chevelure ou de ne plus vous trouver attirante avec votre chevelure naturelle?

Cette chevelure est changeante. Je dirais même, très changeante. Elle répond très facilement à un peu d’humidité, un peu trop de protéines, pas assez d’hydratation, peut être pas assez ou beaucoup trop d’huiles. Le résultat: elle se tasse et parfois seul un shampooing et un soin viennent  à bout de cet état que nous détestons toutes.

Parfois aussi, rien n’y fait et les jours passent sans que nous arrivions à maîtriser notre touffe.

Ces périodes sont si incompréhensibles que bien souvent nous en arrivons à détester notre chevelure et à nous demander pourquoi donc nous sommes nous engagées dans une voie si compliquée alors que tout semblait plus simple avant.

Ma solution? la coiffure protectrice! Cette solution vous semble être une solution de facilité mais je pense que dans ces périodes nous avons juste besoin d’un break. Le cheveu crépu demande du temps et donc de la patience. Il y a des moments dans nos vies ou nous voulons tout tout de suite et dans ces moments là, s’occuper de sa chevelure crépue peut devenir mission impossible.

Osez une coiffure protectrice originale pour apporter du changement à votre chevelure mais surtout réalisez un soin bien nourrissant au préalable et hydratez quotidiennement vos cheveux. Vous aurez à nouveau envie de retrouvez vos cheveux libres et serez réconciliée avec eux. Si tel n’est pas le cas, n’hésitez pas à prolonger les coiffures protectrices mais en continuant à soigner vos cheveux. Vos gagnerez en tranquillité et en longueurs.

Parfois il faut juste accepter que cette chevelure soit capricieuse et la traiter en conséquence.

Vous aviez besoin d’une pause? sans doute qu’elle aussi!

Le cheveu crépu et ses mythes (mythe numéro 2)

11 Sep

« Les cheveux naturels ne font pas professionnel »

Autre variante : « Les coiffures sont limitées »

J’y ai longtemps cru moi aussi ! Les cheveux crépus ne font pas professionnels ! Pas moyen de faire un chignon impeccable !

Mon avis a changé sur la question c’est-à-dire que j’ai commencé à voir les choses autrement. Comment est-ce que le fait d’être moi-même pourrait t-il être un problème pour trouver du boulot ou pour aller au travail tout simplement ?

Et là mon regard a changé !

Lorsque mes cheveux étaient trop courts pour être attachés et trop longs pour être portés en afro, j’ai misé sur les coiffures protectrices pour varier les plaisirs.

Je crois que j’ai aussi réalisé que ce n’est pas ma coiffure qui fait de moi une femme ! Ce sont mes habits, ma démarche, mes chaussures (ahhhh les chaussures !), mes sacs, mes accessoires (ahhhhhhh les accessoires), mon maquillage (ahhhhhhhhh le maquillage) ! Bref c’est vraiment un ensemble de choses qui font que j’ai désormais gagné confiance en moi  que ma coiffure devient alors un élément comme un autre de féminité.

Voilà quelques unes des coiffures qui font croyez-moi très pro:

–       des kinky twists

–       un afro avec serre-tête et cheveux lissés devant

–       des nattes libres avec rajout

–       un afro bouclé par des bantu knots (caca mouton ou mini choux) avec ou sans serre-tête

–       de mini-vanilles avec ou sans des tresses sur le devant

–       des tresses avec rajouts commencées finement à leur base

–       un chignon de vanilles ou de tresses

–       une banane de vanilles ou de tresses

etc… seul votre imagination sera la limite !

Pour gagner en brillance, on peut toujours vaporiser un spray brillance.

Aujourd’hui je me sens bien plus féminine qu’avant. Je me sens bien car ce choix j’en ai toujours eu envie : vivre naturellement sans contrainte. Me laisser aller à être celle que je suis dans mon cœur. Alors forcément, je me sens professionnelle quand je me rends au travail car j’assume entièrement ma chevelure qui fait partie de ma personnalité.

%d blogueurs aiment cette page :