Archive | Définir ses cheveux RSS feed for this section

Cheveux abîmés: les causes

16 Oct

Les causes des chevelures abîmées sont multiples et passent des pratiques usuelles et quotidiennes aux pratiques ponctuelles mais parfois extrêmes.

– l’exposition aux ultraviolets

Tous les jours, le soleil agit sur nos cheveux. Les UV peuvent fusionner les couches de la cuticule ensemble et provoquer une perte d’élasticité un une tendance à la casse.

– les manipulations mécaniques

Quand les cheveux sont brossés, peignés, coiffés par exemple ils peuvent être altérés. Ces altérations peuvent être minimes ou extrêmes selon la façon dont le cheveu est plus ou moins protégé.

– les applications de produits chimiques

Les défrisages, permanentes, waves, colorations, décolorations altèrent irrémédiablement la structure du cheveu. Le cheveu perd toute son élasticité et retient de plus en plus difficilement son hydratation.

– le coiffage à l’aide d’appareils chauffants

Les fortes températures des outils que nous utilisons parfois pour nous coiffer (fer à friser, sèche-cheveux, appareil à cranter, fer défrisant, etc…) diminuent considérablement le taux d’humidité contenue dans nos cheveux. Quand ils sont associés à l’utilisation de produits chimiques, le résultat peut être une extrême sécheresse.

– le shampooing

Le seul fait de laver ses cheveux peut être sources de problèmes. Un shampooing avec un pH inadapté supérieur à 5,5 (et pire encore, supérieur à 7 donc basique) provoquera un déséquilibre du pH naturel du cheveu. La cuticule s’en trouvera modifiée. De même, le cheveu perdra sa pellicule d’huile naturelle et cela favorisera une casse aggravée par des brossages et coiffages inadaptés.

Publicités

La glycérine et vos cheveux

18 Sep

Connaissez-vous la glycérine? Non?

Cette substance est reconnue en soin de la peau pour ses qualités hautement hydratantes, la glycérine aurait un effet repulpant sur nos boucles. Dérivée d’une huile végétale, la glycérine est fréquemment utilisée dans l’industrie cosmétique pour ses propriétés réhydratantes et émollientes. Elle est fréquemment utilisée dans les sprays des naturelles pour réhydrater leurs chevelures…

En me coiffant il y a quelques jours et en appliquant un produit sur mon cuir chevelu, j’ai été confrontée à une réalité que je maîtrise désormais mais qui me surprend toujours autant: mes cheveux détestent la glycérine. En effet, le produit appliqué sur mon cuir chevelu (non pas sur mes cheveux pourtant!) en contenait et j’ai regretté de l’avoir utilisé.

La glycérine dont raffolent les autres naturelles, n’est absolument pas adaptée par mes cheveux. Elle les rend poisseux, mousseux, indémêlables, les tasse horriblement et ce même en infime quantité. Au premier abord, la glycérine à tendance à adoucir mon cheveu, à le ramollir mais il perd en vigueur, en structure et ma chevelure se tasse inexorablement. Les lotions, les crèmes, les sprays..me concernant ils ne doivent absolument pas renfermer ce produit et je suis très attentive à cela. Ma chevelure a drastiquement changée quand j’ai arrêté d’en utiliser. Elle est devenue plus forte comme si elle avait regagné en structure.

J’ai lu quelque part que si la glycérine excédait 5% du contenu total du produit, elle avait tendance à attirer elle-même l’humidité, à absorber et retenir celle qui était nécessaire à nos cheveux. Sur ma chevelure, ce postulat est vérifié mais même quand elle est présente en des proportions inférieures à 5%.

Et vous, fan ou pas fan de la glycérine?

Cheveu abîmé: le reconnaître (2/2)

13 Sep

Nous avons vu précédemment comment se présentait le cheveu abîmé sous le microscope mais il est capital de savoir le reconnaitre quand vous vous coiffez. Cela permettra de vite réagir et de prévenir la casse qui inévitablement se produira si rien n’est fait pour y palier.

Voici des circonstances qui mettront en évidence une chevelure abîmée:

– une perte d’élasticité

La casse est étroitement liée à la perte d’élasticité. Cela arrive aussi quand les cheveux subissent des manipulations mécaniques (par exemple, l’usage du fer à friser). Ceci dit même un simple démêlage ou un brossage peuvent entrainer une casse sur une chevelure abîmée.

– porosité et perte d’hydratation

La porosité et le perte d’hydratation sont également liées. La porosité est la capacité du cheveu à absorber et à perdre (donc à sécher) son hydratation. Plus le cheveu est poreux (ce qui est le cas du cheveu abîmé), plus il facilement il absorbera des substances colorantes par exemple et plus facilement il séchera. Au contraire, un cheveu sain peu poreux, aura du mal à absorber uen solution chimique et prendre du temps à sécher (il retiendra toute son hydratation le plus longtemps possible).

La porosité et la perte d’hydratation sont dues à des altérations de la cuticule. Cette dernière n’est alors plus à même d’effectuer son rôle car sa surface est modifiée. C’est comme d’enlever plusieurs tuiles d’une toiture. La maison n’est alors plus étanche

– des cheveux ternes

Les cheveux sains réfléchissent la lumière car leur cuticule est lisse et alignée. Les cheveux abîmés au contraire auront tendance à sembler rêches: le cheveu ne brille plus

– une certaine fragilité

Le cheveu devient cassant quand il a perdu son hydratation. Le chevu n’est alors plus malléable.

– des pointes fendues, cassées

Ce sont des ruptures longitudinales à la fin du la fibre du cheveu. Une fois que la rupture a eu lien, elle peut se prolonger au sein même du cheveu.

– des noeuds à répétition

Les cheveux qui souffrent d’une cuticule abîmée peuvent devenir très difficiles à peigner (sur cheveux secs ou humides). Les cuticules de chacun des cheveu interagissent avec celles des autres.

– les cheveux sont électrostatiques

Les charges des cheveux abîmés sont différentes de celles de cheveux sains. Ils sont chargés beaucoup plus négativement d’où cet effet électrostatique

– les cheveux sont sans vie, ils manquent de tonus

Ils ne tiennent plus les mises en plis, sont sans volume.

Cheveu abîmé: définition (1/2)

6 Sep

Les cheveux abîmés le sont car la structure du cheveu est modifiée (cuticule, cortex ou medulla sont les différentes parties qui composent le cheveu). Les altérations du cheveu sont dues à des modification physiques ou chimiques qui empêchent au cheveu de retrouver sa structure passée.

Des exemples d’altérations sont:

1) une érosion de la cuticule

La cuticule a pour rôle de protéger les structures à l’intérieur du cheveu. Elle retient l’hydratation et réfléchi la lumière. Sur un cheveu sain, on la vera au microscope comme des tuiles sur un toit. Elle donne un aspect général lisse et aligné.

Quand le cheveu est abîmé, la cuticule se craquelle. La kératine qui compose la cuticule se trouve alors désintégrée et la surface du cheveu au microscope est accidentée. Parfois, des portions entière du cheveu semblent manquer.

2) une rupture longitudinale

En cas d’altération extrême, le cheveu peut se voir craqueler sur toute sa longueur et de façon massive car le cortex et la medulla son atteints.

3) une désintégration des fibres

Le cheveu est composé de protéines. Un cheveu abîmé peut présenté un cortex cassé à cause de la désintégration de ses protéines.

Tout cela se voit au microscope mais à l’oeil nu comment constater que son cheveu est bel et bien abîmé?

Différentes textures sur une même tête ?

4 Sep

Blackbyble m’a récemment demandé comment il était possible de trouver différentes textures sur une seule et même tête. Je lui réponds au travers de cet article…

Les chevelures bouclées consistent habituellement en une combinaison de textures différentes parfois jusqu’à 4! Aussi étrange que cela puisse paraître, vous pouvez avoir sur votre cuir chevelu différentes textures.

Les follicules pileux à partir desquels nos cheveux poussent sont indépendants les uns des autres sur notre cuir chevelu. Ils peuvent présenter des cycles de croissance différents et être à l’origine de texture différentes. Dans beaucoup de cas, les zones du cuir chevelu peuvent être considérablement différentes. Observez votre bras, ne voyez vous pas des zones sur lesquelles les poils sont un peu différents ?

En général, ta texture est plus bouclée,  plus cassante et plus fragile sur la nuque. Sur les tempes, le cheveu présente une texture plus relâchée et ces cheveux sont moins fragiles que ceux sur la nuque.  Sur le front et le sur le reste du crâne, les textures sont très variées. Il peut également il y avoir plus de poils par centimètre carré de cuir chevelu (densité de la chevelure) d’une région à l’autre de la tête.

Quelle en est la cause ? la génétique tout simplement. Vos cheveux sont programmés. Le follicule pileux lui même est programmé. Il détermine la taille, la texture et la couleur du cheveu et il varie en fonction des régions de votre cuir chevelu. De la même manière, vos cheveux changeront avec l’âge de toute les manières possibles et au point même de changer de couleur (perte de pigment).

Il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter. Par contre, si vous notez un amincissement des cheveux sur certaines régions, il faut consulter un médecin car cela peut être le signe avant coureur de problèmes spécifiques du cuir chevelu.

Observer ses cheveux et connaître ses différentes textures, permet :

–       d’adapter ses coiffures

–       d’adapter la quantité de produits ou le type de produit en fonction de la texture

–       de manipuler avec plus de précaution telle ou telle partie de sa chevelure

%d blogueurs aiment cette page :