Une naturelle à l’honneur: Milan

17 Sep

Où habites-tu? Je vis à New York.

Depuis combien de temps es-tu  naturelle? Je suis naturelle depuis 19 ou 20 mois, soit un peu plus d’un an et demi.

Pourquoi as-tu commencé cette aventure? Internet a vraiment contribué à mon intérêt pour les cheveux afro. Au début, je remarquais les femmes portant des chevelures crépues magnifiques. La communauté de partage de photos Fotki est devenue un lieu de rencontre pour de nombreuses naturelles qui échangeaient sur leurs parcours, sur les produits et les techniques qu’elles utilisaient pour entretenir leurs cheveux. Cela a suscité un immense intérêt en moi, au point que j’ai commencé à m’ennuyer de tout le temps me défriser les cheveux. Je n’étais plus heureuse de me défriser et j’ai commencé à redouter le moment des retouches des racines. Tous ces traitements chimiques ont également éclaircit mes cheveux et ce, quelque soit la façon dont j’en prenais soin. J’ai toujours aimé les chevelures volumineuses et bouclées. Pendant longtemps, j’ai cru que je n’avais pas les cheveux frisés et j’ai été ravie de découvrir que si!

Comment? J’ai arrêté de me défriser les cheveux en portant des chignons, des nattes, des perruques pendant 7 mois, puis j’ai coupé les pointes défrisées. J’ai alors porté un mini afro (TWA). Au cours de ces 7 mois de repousses, j’étais tout le temps sur internet à l’affut de toutes les informations que je pouvais trouver sur les cheveux naturels, sur les soins à leur apporter, sur les coiffures et l’entretien. A l’époque, mes sites favoris pour trouver de l’inspiration étaient www.MotownGirl.com, YouTube et Fotki. Sans ces ressources, je ne suis pas sûre que j’aurais été naturelle ou que je le serais restée. Ils m’ont été très utiles.

As-tu été soutenue? Personne ne s’est opposé à ma décision. Beaucoup de personnes ne savaient même pas que j’essayais d’arrêter le défrisage, de sorte qu’ils n’ont pas eu le temps de s’opposer à mon choix. Une fois qu’ils ont connu mon choix, ça leur a plut. Il m’a même été dit que ça m’allait. J’ai toujours eu mon propre style et j’ai toujours fait mes propres choix. Une fois qu’en mon âme et conscience, j’ai pris une décision, je me moque de ce que pensent les autres.

Quels sont aujourd’hui les rapports que tu entretiens avec tes cheveux ? Mes cheveux ne disent rien sur mon état d’esprit ou sur ma couleur préférée mais ils célèbrent mes origines. La seule chevelure que je convoite désormais c’est la mienne.

Les cheveux ont eu une forte connotation politique aux Etats-Unis (et dans d’autres pays également) au point de déterminent si vous êtes en mesure de trouver un emploi et de nourrir votre famille. Je remercie mes ancêtres pour leurs sacrifices et pour la lutte pour l’égalité aux Etats-Unis. La société tient désormais compte de mes capacités et de mon potentiel quelque soit la texture de mes cheveux (ou la couleur de ma peau). Selon moi, porter mes cheveux naturels c’est en quelque sorte leur dire merci. Ils ont ouvert la voie pour que je n’ai pas obligatoirement à porter des cheveux raides et pour que les opportunités que j’ai dans ma vie ne soient pas réduites simplement parce que j’ai les cheveux crépus.

Quelle est ta routine? J’applique de l’après-shampooing et je me lave les cheveux une fois par semaine. Je commence par les étapes de l’après-shampooing et du démêlage qui se font en 6 ou 8 sections vanillées. Puis, je les shampooine toujours en sections et je fais suivre d’un rinçage au vinaigre de cidre. J’applique alors mon soin sans rinçage et je réalise de grosses nattes ou des vanilles afin d’étirer mes cheveux pendant le séchage à l’air libre. Une fois que mes cheveux sont secs, j’applique une crème hydratante si nécessaire et je me coiffe en fonction de mon envie. J’hydrate mes cheveux tous les jours et/ou en fonction de leurs besoins. La nuit, je dors sur une taie d’oreiller en satin. Si j’y pense, je mets un bonnet de satin mais la plupart du temps je n’y pense pas😉

Quels sont tes 3 produits adorés? détestés? Mes cheveux aiment les huiles légères (comme l’huile de noix de coco et l’huile de pépins de raisin), les lotions pour les cheveux et encore mieux les crèmes. Les beurres sont trop lourds pour mes cheveux à densité moyenne de sorte qu’ils n’aiment pas le produit favori des naturelles : le beurre de karité. Ils n’aiment pas non plus les soins à la glycérine.

Ta coiffure préférée? J’aime porter mes cheveux libres. Cet été ça a surtout été des twist-out.

Un dernier mot? Les cheveux crépus n’ont pas besoin d’être lissés et raidis pour être beaux. Cette chevelure n’est pas ingérable. Si c’est le cas, c’est que vous n’avez pas encore appris à bien l’entretenir. Contrairement à ce que certaines naturelles peuvent dire, les cheveux naturels vont A TOUT LE MONDE. Si vous êtes née avec cette chevelure, c’est qu’elle est faite pour vous. Vous n’avez pas besoin d’être un certain type de fille pour la porter, il suffit juste d’être vous-même.

2 Réponses to “Une naturelle à l’honneur: Milan”

  1. Miky 24 octobre 2010 à 8:42 #

    Excellent blog, que je viens de découvrir !
    Et excellente interview, j’aime bien les filles qui assument leurs choix et qui ont un caractère bien affirmé lool
    Je vais mettre ton blog dans mes favoris, j’adore !

    • couronnedecoton 24 octobre 2010 à 11:19 #

      Merci Miky pour tes encouragements! Ils me vont droit au coeur… C’est ma plus belle satisfaction, savoir que ce blog est utile. A très bientôt!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :